ga_teau_choco_framboises

portefeuille

le week-end est presqu'enfin terminé et pour une fois je peux bien l'avouer ... je suis presque heureuse de retourner travailler ! ce soir j'ai l'impression de ne pas avoir du tout arrêté. de ne pas m'être une seule fois posée pour souffler. M. La Globule est depuis quelques jours grippé. comme beaucoup d'hommes butés, il a continué à travailler. il n'a pas voulu consulter pour obtenir de quoi être efficacement soulagé persuadé que le médecin ne saurait pas l'aider, qu'il faut laisser le mal tout seul s'en aller. une forte toux s'est installée. une toux qui ne fait que le secouer. du coup un bon mal de dos au tableau s'est ajouté. ce week-end M. La Globule je ne l'ai pas trop croisé. je l'ai surtout regardé somnoler, roupiller. j'ai mis ma main sur son front pour voir s'il continuait à chauffer ! ça fait des années qu'il n'avait pas été de cette façon terrassé. il a du renoncer à une course de 30 km à travers la forêt à laquelle il devait samedi participer (3 mois d'entraînement envolés ... je vous laisse imaginer). de mon côté, je me suis préoccupée du frigo et des placards à ravitailler. j'ai passé pas mal de temps dans ma twingo accaparée par une miss Cloé qu'il a fallu à gauche et à droite déposer. j'ai eu quelques machines à faire tourner à et à faire sécher. du ménage au premier et au rez-de-chaussée. samedi soir, M. La Globule s'est levé pour avaler une soupe (poireaux, carottes et navets pus des petites pâtes alphabet) fraîchement moulinée. il a ensuite squatté le canapé pour regarder l'équipe de France contre l'Ecosse jouer et peiner ... et je l'ai même à plusieurs fois entendu râler. moi je me suis éclipsée et c'est dans notre lit que je me suis installée. j'ai tellement de bouquins et de magazines à terminer (il faudrait d'ailleurs que j'arrête d'en acheter ...). c'est vers 4 heures qu'un Clément sur le coup pas trop discret m'a réveillée. après je me suis tournée, tournée et retournée pour finalement sombrer à nouveau dans les bras de morphée et c'est vers 6 heures qu'un Sushi qui devait un peu s'ennuyer est venu nous réveiller en miaulant de l'autre côté de la porte fermée. malgré la pluie qui continuait à tomber, j'ai ouvert la porte et je l'ai laissé partir gambader ! je me suis directement recouchée pour être deux heures plus tard pour de bon réveillée. j'ai préparé le petit-déjeuner. pressé des oranges la veille achetée pour que M. La Globule fasse le plein de vitamine C, tartiné de la baguette grillée de beurre salé. ma matinée je l'ai ensuite passée dans la cuisine à préparer le gâteau qui devait supporter quelques bougies colorées tout en écoutant mes deux émissions préférées (Eclectik et On va déguster). une fois les bougies soufflées, j'ai déballé un petit paquet enrubanné pour y découvrir un joli compagnon en veau grainé de la couleur d'un sorbet ! la cuisine rangée et M. La Globule alité, je me suis connectée sur APB pour m'assurer que les voeux d'orientation de miss Cloé étaient toujours bien enregistrés. l'occasion d'une discussion à nouveau musclée à laquelle s'est joint M. La Globule à nouveau réveillé. l'envie de tout envoyer valser. ça n'a pas été aisé de faire comprendre à miss Cloé que ses parents auront du mal à sortir le chéquier pour aligner des zéros en grande quantité alors même que son projet d'orientation n'est pas du tout bouclé et qu'elle n'est pas motivée pour y travailler. discussion musclée, larmes versées ... je crois que j'aurais largement préféré être en tête à tête avec mon fer à repasser ! ce soir au dîner on ne peut pas dire que l'on a vraiment rigolé. Clément s'est rapidement sustanté pour retouner travailler (derniers partiels trois jours d'affiler avant mardi prochain de s'envoler). M. La Globule est encore bien fatigué. il est encore complètement courbaturé mais il parle quand même demain matin d'aller travailler ! il en a aussi assez de tousser et d'être secoué ! vous arrivez vous à les raisonner les hommes butés ?